LIFESTYLE

LIFESTYLE

L’économie circulaire selon Nespresso
Les dosettes de café sont accusées de générer des tonnes de déchets. De grandes enseignes, comme le leader mondial Nespresso, développent le recyclage
1 Jun 2021

A l’heure où les consommateurs sont de plus en plus désireux de ne pas perturber davantage l’environnement, le recyclage a le vent en poupe. Anticipant cette tendance, Nespresso s’est lancé dès 1991 dans le recyclage des capsules de café en aluminium usagées. Ce qui lui permet aujourd’hui de se prévaloir de disposer du système de recyclage le plus complet du secteur. Longtemps seul fournisseur de ces capsules, il compte désormais une cinquantaine de marques compatibles. D’où sa décision de mettre son infrastructure de recyclage à la disposition de la branche via la création de l’organisation à but non lucratif Swiss Aluminium Capsule Recycling avec Delica AG. Objectif : contribuer à augmenter le taux de recyclage tout en le rendant aussi facile que possible pour les fabricants comme pour les consommateurs.

Convaincue que la meilleure approche pour augmenter les taux de recyclage est de rendre la collecte aussi pratique que possible, l’entreprise a élaboré des solutions simples : les clients peuvent bénéficier d’un service gratuit de collecte à domicile « Recycling at Home » ou déposer leurs capsules usagées dans plus de 3’700 points de collecte répartis dans toute la Suisse : boutiques Nespresso, succursales Migros, points de collecte publics, magasins d’électroménager sélectionnés et points de vente Coop.

Les capsules usagées sont ensuite envoyées dans un centre de recyclage à Moudon. Elles sont broyées pour séparer le marc de café de l’aluminium. Le marc de café est transformé en énergie renouvelable et en engrais naturel. L’aluminium récupéré est fondu pour créer ou faire partie d’une gamme de nouveaux produits : canettes, pièces automobiles, vélos, couteaux de poche Victorinox, épluche-légumes ou stylos Caran d’Ache.

Ayant intégré l’idée que la « durabilité » passe par la mise en œuvre de normes environnementales et sociales, en 2003 l’entreprise a cocréé, avec l’Organisation non gouvernementale Rainforest Alliance, le Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable. Il garantit la culture d’un café de haute qualité, aide les producteurs à réduire l’impact environnemental de ce type de culture et à préserver leurs terres pour l’avenir. Il s’agit aussi d’améliorer leur bien-être.

Les caféiculteurs reçoivent une formation et une assistance technique afin de les inciter à adopter de bonnes pratiques agricoles. Nespresso travaille directement avec plus de 110 000 caféiculteurs AAA dans 15 pays et plus de 450 agronomes spécialisés les aident à améliorer la qualité de leur café et la productivité de leurs exploitations grâce à des pratiques agricoles intelligentes et durables. En outre, en 2020, l’entreprise s’est engagée à rendre chaque tasse de café Nespresso, pour ses clients particuliers comme professionnels, neutre en carbone d’ici 2022. Pour atteindre cet objectif, la marque a opté pour les mesures suivantes : réduction des émissions de carbone, plantation d’arbres dans et autour des caféières où Nespresso s’approvisionne en café (compensation carbone intégrée), soutien et investissement dans des projets de compensation de haute qualité.

* Muriel Scibilia est auteure et ancienne fonctionnaire de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).
Read more articles about LIFESTYLE
Whatsapp
Twitter
Instagram
LinkedIn
Share