L’ONU Genève oeuvre pour le bien-être de son personnel
Image annonçant le lancement du Village virtuel de l’ONU Genève.
Posted on 1 May 2020
Categories: Inside view
Study for a British university degree in Geneva

Face aux défis posés par l’actuelle pandémie de COVID‑19 sur la santé et le moral de son personnel, l’ONU Genève mise sur la solidarité à travers plusieurs initiatives.

L’ONU Genève face aux nouvelles réalités apportées par COVID-19

La pandémie de COVID-19 qui sévit depuis plusieurs semaines s’accompagne d’un certain nombre de défis auxquels il est nécessaire de faire face. L’Office des Nations Unies à Genève ne fait pas exception à la règle et doit également s’adapter à de nouvelles réalités – télétravail, usage des nouvelles technologies ou encore recherche d’un équilibre entre vies professionnelles et personnelles.

Les efforts, le professionnalisme et l’engagement démontrés par son personnel depuis le début de la crise permettent à l’ONU Genève de maintenir un grand nombre de ses activités mandatées, y compris de manière virtuelle.

Si l’activité continue, l’ONU Genève est consciente des changements imposés par l’épidémie et de leur impact sur le bien-être de son personnel.

Soucieuse de leur apporter un soutien, l’Organisation a mis en place plusieurs initiatives visant à atténuer le stress et l’anxiété parfois grandissants après plusieurs semaines de confinement, à faire appel à la solidarité et offrir une aide qu’elle soit sociale ou matérielle, et à maintenir les relations entre collègues.

Tatiana Valovaya, Directrice générale des Nations Unies à Genève COVID-19 : Message de solidarité au personnel des Nations Unies à Genève.

Quelles initiatives pour soutenir le personnel ?

Un soutien psychosocial d’abord avec la mise en service d’un numéro vert – 0800 909 400 –joignable en tout temps et offrant une écoute ainsi que les conseils et l’aide de professionnels de la santé. Parallèlement une adresse email a été créée – UNOG-COVID-Qs@un.org – afin de répondre aux questions du personnel et de leur partager des informations récentes.

Pour d’autres désireux de recevoir une aide plus sociale ou encore matérielle, un réseau de soutien volontaire a été établi. Qu’il s’agisse de faire quelques courses, récupérer un colis, ou simplement venir dire bonjour et discuter, l’initiative met en relation ceux souhaitant offrir leur aide et ceux qui en auraient besoin.

Enfin, pour simplement maintenir le lien social du travail, retrouver ses collègues de manière virtuelle, échanger et se soutenir mutuellement pendant cette période, l’ONU Genève a construit un village virtuel grâce à la plateforme Microsoft Teams. Le village comprend différents canaux d’intérêt et est géré, là encore, par des volontaires qui relaient des informations pertinentes, répondent aux questions de leurs collègues et prennent part aux conversations qui se créées.

Alors que l’épidémie continue, ces initiatives illustrent la solidarité, la détermination et la résilience dont font preuve les membres du personnel de la famille des Nations Unies à Genève.

Elles permettent surtout de surmonter les incertitudes liées à la suite des événements et sauront sans aucun doute perdurer bien au-delà de ces temps difficiles.

* Héléna Champenois est administratrice adjointe de la gestion des programmes au bureau de la Directrice générale de l’ONUG. Elle est aussi membre de la Task Force sur le volontariat qui travaille à l'élaboration des initiatives mentionnées dans l'article.